My SongsWebzineJukeboxLabel Infos
10 Apr
"Shaft" la BO qui revele le genie d'Isaac Hayes par Baptiste

Shaft est considéré comme le premier film du cinéma dit de “ blaxploitation ”, mouvement cinématographique Hollywoodien des années 70’s visant à toucher un public exclusivement afro-américain.

Réalisé par Gordon Parks , Shaft met en scène les aventures du détective privé John Shaft incarné par Richard Roundtree .

Si cette Saga est devenue culte c’est en grande partie grâce à son générique iconique où l’on suit John Schaft arpentant les rues de New York vêtu d’un ¾ en cuir marron, arborant une moustache fournie accompagnée de la mythique coupe Afro sur le rhythm implacable du thème composé par Isaac Hayes .



Signé sur Stax Records en 1969 pour son deuxième album “ 69 Hotbuttered Soul ” Isaac Hayes côtoie le gratin de Memphis et rencontre Gordon Parks qui lui propose de faire la BO de son prochain film. Mais Isaac voit plus grand est veut devenir le personnage principal du film sans savoir à l'époque que Richard Roundtree avait déjà été choisi par Parks.



Isaac Hayes fait quand même les castings mais peu concluant, il se voit refuser le rôle pour se concentrer exclusivement sur composition de la BO du film. Parks lui envoie la trame du film et trois scènes marquantes: la scène d’ouverture, une scène romantique et une scène d’ambiance.

C’est sur la scène d’ouverture qu’il enregistre le désormais célèbre “Theme from Shaft” . Les autres bandes de la première vague d’enregistrements sont réussies et les producteurs lui donnent carte blanche et appel Tom McIntosh pour le supplanter.

C’est en Californie avec les musiciens des Bar-kays et de son groupe “The Movement” qu’Isaac Hayes enregistre le reste de la Bande Originale de “Shaft”

À sa sortie sur Stax , l’album de la Bo va connaître un succès majeur et se place dans le top des billboards aux US. En 1972, c’est la consécration pour Isaac Hayes dit "the black Moses" alors qu'il remporte un Golden Globe pour la meilleure musique originale, deux Grammys et pour couronner le tout, il devient le premier afro-américain oscarisé pour la meilleure chanson originale .



Ces compositions résonnent encore via les nombreux sampling dont il a été l’objet avec notamment ceux du «Thème » utilisés par Jay-Z, LL Cool J et Public Enemy ou celui de « Bumpy’s Lament » par Mobb Deep , celui de «Walk From Regio’s» par les Beastie Boys, et celui de « Do Your Thing » par Big Daddy Kane .

MENU
LOGIN
FR / EN
EMAIL

PASSWORD
lost password ?
Login with Facebook
Login with Twitter